La Petite Vallée regroupe les paroisses

de Stosswihr et Soultzeren 






JUSQU'À NOUVEL ORDRE, LA CAPACITÉ D'ACCUEIL DE NOS ÉGLISES EST LIMITÉE À 30 PERSONNES


Reprise des cultes ce dimanche 29 novembre, 10h à Soultzeren


Puis (sous réserve de l'évolution de la situation sanitaire) :

- le dimanche 6 décembre, 10h30 à Stosswihr

- le dimanche 13 décembre, 10h30 à Soultzeren

- le jeudi 24 décembre, veillée de Noël à Soultzeren à 18h

- le jeudi 24 décembre, veillée de Noël à Stosswihr à 18h30

- le vendredi 25 décembre, culte de Noël à Stosswihr à 10h30




Conformément aux directives des services publics,

toutes les règles sanitaires en vigueur dans les endroits publics

sont tenues d’être respectées


- port du masque obligatoire (à l'entrée, à la sortie, et durant toute la célébration),

- distances physiques dans les bancs (nombre de places limitées + un banc sur deux inoccupé)

- désinfection des mains au gel hydro alcoolique (à l'entrée et à la sortie),

- pas de contact physique (embrassades ou se serrer la main).






Une année bénie

L’année 2018 est derrière nous avec ses joies et ses peines, nous sommes 

désormais impatients de nous mobiliser pour un changement, construction

d’un secteur « Petite Vallée » avec le Conseil presbytéral de Soultzeren et de Stosswihr, d’écrire

de nouvelles pages toutes neuves en ce début d’année 2019. La tâche sera rude

mais ensemble, allons de l’avant dans la foi et l’espérance en notre Seigneur.

Nous vous souhaitons avec l’ensemble des conseillers, les meilleurs voeux de santé,

de paix, de force et de joies pour cette année 2019!




EGLISE DE STOSSWIHR

L’église protestante se dresse dans la partie du village nommée Kilbel, dont le nom provient sans doute de Kirchbühl, la colline de l’église. Elle est inaugurée le 1er août 1858 mais elle est presque entièrement détruite en février et mars 1915. L’église est reconstruite et inaugurée à nouveau le 8 août 1926.



EGLISE DE SOULTZEREN

Retournez maintenant vers Munster et reprenez la direction de Soultzeren jusqu’à son église et ses vitraux. Créés en 1924, ils rappellent l’évacuation des habitants du village outre Vosges entre 1915-1919. La femme, les enfants et le vieux, vêtus du costume de la vallée, quittent le village rougi par les incendies. Le pasteur Henri Birmelé, qui a accompagné la paroisse évacuée et a participé à sa reconstruction entre 1919 et 1926, a donné un sens à cette période par le verset : Hébreux 13,14 « Nous n’avons pas ici-bas une cité permanente ». Il invite à relativiser ce qui a été perdu dans ce monde précaire et à garder l’espérance.
Visites sur rendez-vous au 03 89 77 33 56

      






Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.