La Grande Vallée regroupe les paroisses

de Muhlbach-Breitenbach et de Metzeral-Sondernach-Mittlach.




PROCHAINS TEMPS FORTS

Mémoire des défunts
Le dimanche 24 novembre à 10h30, à Metzeral



CONCERT DE LA CHORALE "DOUBLE CROCHE" DE BISCHWIHR

Le samedi 30 novembre à 20h en l’église protestante de Metzeral.

Naître, comme le messie en cette nuit magique…

Oser la vie, venir au jour pour

Encore et toujours chanter

L’Amour !

La chorale Double Croche composée d’une cinquantaine de choristes sous la direction de Myriam Stoffel, offrira ce concert-veillée de Noël le samedi 30 novembre à 20h en l’église protestante de Metzeral. Accompagné au piano par Fabien Faninger et à la guitare par Nicolas Fleith, le chœur saura, comme il y a deux ans, emmener l’auditoire vers l’ambiance de Noël. Le message de la Nativité, avec simplicité et authenticité dans un répertoire moderne et classique à la fois, permettra à tous de retrouver cette magie des Noëls de notre enfance. Les chants seront rythmés par des textes écrits et lus par la chef de chœur. Entrée libre – Plateau.




Vente des Missions
Le dimanche 1er décembre. Culte du 1er Avent à Metzeral à 10h30, puis repas à la Salle des Fêtes de Metzeral. L'après-midi, vente des objets confectionnés par l'Ouvroir, vente de couronnes de l'Avent, ainsi que café/tisanes/gâteaux et tombola. Au profit des Missions de notre Église.
Inscriptions au repas, avant le vendredi 22 novembre, au 03 89 77 73 18.




LES CULTES

Les cultes sont célébrés les dimanches à 10h30 (sauf cas particuliers) en alternance entre les trois églises (Muhlbach - Metzeral - Sondernach)

Prochains cultes
17 novembre : à Sondernach
24 novembre : à Metzeral (Mémoire des défunts)
1er décembre : à Metzeral (1er Avent ; vente des Missions l'après-midi à la salle des fêtes de Metzeral)
8 décembre : à Muhlbach, au foyer
15 décembre : à Sondernach
22 décembre : culte consistorial à 10h à Gunsbach
24 décembre : veillée de Noël à 18h à Muhlbach
25 décembre : culte de Noël à Sondernach, avec sainte cène
29 décembre : à Muhlbach, au foyer
5 janvier : à Metzeral, avec sainte cène
12 janvier : à Muhlbach, au foyer
Samedi 18 janvier à 17h : célébration œcuménique dans le cadre du Mois de l'Autre, à l'église catholique de Munster
26 janvier : à Sondernach (salle de la Mairie)
2 février : à Muhlbach, au foyer, avec sainte cène




UN PEU D'HISTOIRE


Église de Muhlbach

Les archives de 1068, conservées à Munster, mentionnent la construction à Muhlbach d’une chapelle dédiée à Saint-Barthélémy. Celle-ci avait pour aïeule une petite église attestée en 896 comme propriété de l’abbaye de Munster. En 1559, la chapelle est transformée en église paroissiale. Elle est agrandie et devient un lieu de culte protestant. De 1727 à 1915, elle accueille, sur le principe du "Simultaneum", les deux cultes, catholique et protestant. En juin 1915, pendant la bataille de Metzeral, l’édifice fut détruit. Il fut reconstruit après la guerre à l’emplacement exact de l’ancienne chapelle et inauguré le 4 janvier 1930.

Sur la façade principale est gravé l’inscription tirée d'un cantique du réformateur Martin Luther : « Ein feste Burg ist unser Gott » (C’est un rempart que notre Dieu).

     





Église de Metzeral

L’église protestante de Metzeral, construite à la fin du 19e siècle et inaugurée le 24 octobre 1897, fut entièrement détruite pendant la bataille de Metzeral en juin 1915. Elle fut rebâtie en 1929, sur le même emplacement.

Deux originalités de ce lieu de culte : les quatre vitraux représentant la figure de quatre réformateurs (Martin Luther, Ulrich Zwingli, Martin Bucer et Jean Calvin) ainsi que l'orgue qui est placé face au public, sur un balcon au-dessus de l'autel.

     

  



Église de Sondernach

Lorsque le 16 mai 1900 la chapelle de l’Emm – qui durant un temps avait accueilli les deux confessions, catholique et protestante – fut à nouveau entièrement consacrée au culte catholique, la commune de Sondernach décida de la construction d'une église protestante. Inaugurée le 22 septembre 1901, sa nef fut détruite durant la bataille de Metzeral, en juin 1915. Le clocher était resté intact. Elle fut reconstruite fin 1924.

Comme à Muhlbach, on peut lire sur le fronton, sous le portail d’entrée, en lettres peintes, l’inscription tirée d'un cantique du réformateur Martin Luther : « Ein feste Burg ist unser Gott » (C’est un rempart que notre Dieu).

    

      




Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.