La Bible racontée aux enfants - chapitre 1


Alexandra Breukink
23 Mar 2020

Le 23 Mar 2020 - 16:57

Bonjour les enfants! 

Puisque nous ne pouvons pas nous rencontrer "en direct", voici ce dimanche pour la première fois une rencontre en ligne autour d'une de histoire de la Bible:  

 

et un bricolage pour écrire un poème qui donne courage!  

 

Voici le mien: 

Comme Jésus n’avait pas peur

quand il marchait sur l’eau  

Je peux avoir confiance

Car ma maman me porte et m’aime

elle est comme une sorcière – et non !

comme un ange, tellement elle est gentille

Je n’ai pas besoin d’avoir peur

Car je suis entre les mains de Dieu ! 

Voici le dessin de Nadège! 

marcher sur l'eau

Et n'oubliez pas de demander à vos parents de vous raconter l'histoire de Jésus qui marche sur l'eau! 

Vous le trouvez chez Matthieu chapitre 14 les versets 22 - 33 ou lire cette histoire ensemble: 

Marcher sur l’eau

« J’ai fait un rêve bizarre cette nuit », disait Matthieu.

« Qu’as-tu donc rêvé ? », demanda Luc.

« J’ai rêvé qu’on se retrouvait ensemble dans un petit bateau au milieu de la nuit, ensemble avec les 12 disciples, les 12 élèves de Jésus. Pierre tenait la barre. Tout à coup, il y avait une tempête terrible, les vagues s’approchèrent de nous, le bateau gémissait. On criait : O Dieu, aide-nous, nous allons nous noyer ! »

« Autrefois, j’avais des rêves semblables », disait Luc. « Et ma petite sœur avait aussi de ces cauchemars. Elle se réveillait alors en criant. C’est quand tu rêves que tu vas mourir, tu savais ça ? Tu coules au fond de la mer et tu cris et tu cris, et personne ne t’entend. Ça fait peur. »

« Oui, nous avions très peur », disait Matthieu. « Mais juste au moment que nous pensions que le bateau allait se briser en deux morceaux et qu’on allait s’enfoncer dans les vagues sombres, nous avons vu une silhouette blanche s’approcher vers nous, un homme en blanc. Il marchait sur l’eau. Un fantôme, disait Pierre, un fantôme »

« C’est vraiment un rêve étrange », disait Luc. « Comment ça t’es venu ? »

« Je pense », disait Matthieu, « parce ces derniers temps, nous avons beaucoup parlé de Moïse. Tu te rappelles cette vieille histoire de Pâques où Moïse avec l’aide de Dieu creuse un chemin à travers l’eau de la mer ? Autrefois, quand j’aillais à la pêche avec mon père, il chantait toujours une chanson. De Dieu qui marche sur les eaux. (Psaume 77)  Cette mélodie me traverse souvent la tête. »

« Et alors, qu’est-ce qui se passait ensuite dans ton rêve ? »

« C’est un fantôme », disait Pierre. « Mais quand la silhouette blanche s’était approchée, nous avons vu que c’était Jésus. Courage, disait-il, c’est moi, n’ayez pas peur. »

« C’est une nouvelle histoire de Pâques! », disait Luc.

« Oui », disait Matthieu. « Mais mon rêve n’est pas encore fini. Car Pierre voulait aussi marcher sur l’eau. «  Rabbi », disait-il, « si tu me dis que je puisse venir, je viens. »

« Viens alors », disait Jésus.

Pierre sortait de la barque et posa son pied sur l’eau, il marchait, il marchait à la rencontre de Jésus. Jusqu’au moment qu’une grande vague venait vers lui. Il s’effrayait, paniquait, et pensait : maintenant je vais me noyer. Et à ce moment il s’enfonçait dans l’eau. Juste à temps Jésus pouvait le rattraper et à nouveau le remettre sur ses jambes, sur l’eau : «  Ta foi est vraiment toute petite », disait Jésus. « Il suffit de rien du tout pour t’effrayer.  Tu n’as pas besoin d’avoir peur. Viens, on monte dans le bateau. Ensemble, ils se hissaient à bord. Et ils chantaient la chanson que mon père chantait toujours. »

« Quelle belle histoire », disait Luc. « Tu dois l’écrire et le raconter quand nous nous retrouvons le dimanche pour partager le pain. On pourra alors aussi chanter cette chanson, de Dieu marche sur l’eau. Il faut vraiment que tu l’écrives, Matthieu. Alors des gens pourront encore le lire dans mille ans. »

« Mais ne vont-ils pas croire que Jésus a vraiment marché sur l’eau ? »

« T’inquiètes. Et s’ils pensent que oui, ce n’est pas grave non plus. Ce qui compte, c’est qu’ils croient que Dieu est plus fort que la mort. »

( Traduit d’une Bible pour enfants : « Koning op een ezel » de Nico ter Linden – verhalen uit het Nieuwe Testament)       


Bon dimanche! 

Alexandra 


Dessin - Marcher sur l'eau Histoire - Marcher sur l'eau



À voir aussi

Samedi 20 et Dimanche 21 juin et news ...
Dimanche 10 mai: Cantate (dé)confiné!
Pentecôte : l'Eglise de l'Esprit!
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.