Dimanche 17 mai: L'église en prière (dé)confinée!


Alexandra Breukink
16 May 2020

Le 16 May 2020 - 09:23

Dimanche 17 mai 
L'église en prière (dé)confinée! 

L'église en prière 
 
Le thème de ce dimanche tourne autour de la prière et plus particulièrement celle du "Notre Père". Qu'est-ce que ça veut dire être une église en prière? Justement en ces temps où on ne peut pas encore se retrouver pour prier ensemble dans une église? 




 
Bon dimanche à vous toutes et vous tous! 
  
 
 
Matthieu 6, 5 - 13
 
5 Lorsque vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites, qui aiment à prier debout dans les synagogues et aux coins des rues, pour être vus des hommes. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense. 6 Mais quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte, et prie ton Père qui est là dans le lieu secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.7 En priant, ne multipliez pas de vaines paroles, comme les païens, qui s’imaginent qu’à force de paroles ils seront exaucés. 8 Ne leur ressemblez pas; car votre Père sait de quoi vous avez besoin, avant que vous le lui demandiez. 9 Voici donc comment vous devez prier : 
 
Notre Père qui es aux cieux ! Que ton nom soit sanctifié ;10 que ton règne vienne ; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. 11 Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien ; 12 pardonne-nous nos offenses, comme nous aussi nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés ;13 ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du malin. Car c’est à toi qu’appartiennent, dans tous les siècles, le règne, la puissance et la gloire. Amen !

----------------------------------------

Nous connaissons toutes et tous la prière du « Notre Père », normalement par cœur. Ici, c’est la traduction qu’en avait faite Louis Segond en 1910. C’est cette traduction qui est à l’origine de la version que nous avons apprise par cœur, même si quelques détails ont un peu été changés avec le temps ("pain de ce jour" au lieu de "pain quotidien" ; "délivre-nous du mal" au lieu de "du malin" ; et il y a quelques années de cela "ne nous laisse pas entrer en tentation" au lieu de "ne nous induis pas" ou "ne nous soumet pas à la tentation").

Cette prière, nous pouvons la réciter mécaniquement. Mais nous pouvons aussi, pour chaque demande, essayer de réfléchir à ce qu’elle signifie pour nous, pour notre foi.

Pour ce faire, et sans trop rentrer dans les détails, nous vous proposons trois textes qui revisitent cette prière un peu autrement.
Notre Père « autrement » 1
 
Notre Père qui es aux cieux,
Notre Père qui es avec nous,

Que ton nom soit sanctifié,
Tu nous as révélé et communiqué ton amour
et nous en vivrons assez
pour qu’il se transmette à travers nos amitiés,
nos fraternités, nos paternités et maternité
à tous ceux qui l’attendent,

Que ton règne vienne,
Tu as établi ta demeure en nous
et nous voulons révéler à chaque homme sa dignité,
lui obtenir le respect qu’il mérite,

Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Tu as fait connaître en Jésus-Christ
ta volonté de justice, de partage et d’amour
et nous voulons l’accomplir sur terre
pour qu’elle devienne un lieu où la justice habite
et où l’on s’aime les uns les autres,

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Tu nous as si bien partagé ton pain
que tu nous rends capables ainsi de partager le nôtre,

Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons
à ceux qui nous ont offensés.
Tu as si bien pardonné
que tu nous inspires le tact, le respect, la joie
avec lesquels nous pouvons nous réconcilier
avec nos frères et leur offrir un avenir
comme tu le fais avec nous,

Et ne nous laisse pas entrer en tentation,
Tu es avec nous dans toutes nos épreuves,
dans nos tentations et souffrances
pour nous donner de les surmonter comme toi,

Mais délivre-nous du mal.
Et avec toi, en toi et par toi,
nous délivrons le monde du mal,

Car c’est à toi qu’appartiennent le règne,
la puissance et la gloire.
Amen.


Source : Service Protestant de Mission – Défap.
 
Notre Père « autrement » 2
 
 Seigneur, je ne peux pas dire « Père »
si je ne montre pas, par ma vie,
que j’ai un lien de parenté avec toi.

Je ne peux pas dire « qui es aux cieux »
si je m’attache exclusivement
aux choses de cette terre.

Je ne peux pas dire « que ton Nom soit sanctifié »
si je ne me laisse pas sans cesse guider par toi,
pour devenir chaque jour
un peu plus semblable à ton Fils.

Je ne peux pas dire « que ton Règne vienne »
si je ne fais pas tout ce qui est en mon pouvoir
pour que tous les hommes puissent vivre
dans la justice et la paix
leur condition d’enfants de Dieu.

Je ne peux pas dire « que ta volonté soit faite »
si je ne cherche pas chaque jour,
dans le dialogue avec toi et ta Parole,
ce que en cet instant tu attends de moi.

Je ne peux pas dire « sur la terre comme au ciel »
si je ne suis pas prêt
à mettre toute ma vie ici-bas à ton service.

Je ne peux pas dire
« donne-nous aujourd’hui notre pain »
si je n’accepte pas de changer ma façon de vivre
pour mieux partager avec ceux qui ont faim.

Je ne peux pas dire
« pardonne-nous nos offenses
comme nous pardonnons aussi
à ceux qui nous ont offensés » ,
si je ne prends pas au sérieux que ta grâce est offerte
à tous les hommes, aux bons et aux méchants.

Je ne peux pas dire
« ne nous laisse pas entrer en tentation »
si tu ne me libères pas toi-même
de tout ce qui me sépare de toi et de mes frères.

Je ne peux pas dire « délivre-nous du mal »
si tu ne me délivres pas toi-même de l’indigne désir
d’obtenir sécurité et avantages
par des moyens injustes.

Je ne peux pas dire
« à toi le règne, la puissance et la gloire »
si je ne me soumets pas à toi
dans une totale et confiante obéissance.
Car dans ta volonté est notre paix.
Et dans ta vie est notre vie.

Pasteur Fritz Westphal :
« Aux Sources de la Paix ».
 
Notre Père (chant Arc-en-ciel n° 736)
 
Refrain :       
Notre Père qui es aux cieux,
Laisse-nous te chanter.
Notre Père qui es aux cieux,
Laisse-nous te prier.


Oui, nous croyons que tu es Dieu
Et que tu brilles dans nos yeux.
Oui, nous croyons que tu es Dieu
Et qu’avec toi nous vivrons mieux.

Viens nous donner dès aujourd’hui
Assez de pain pour notre faim.
Viens nous donner dès aujourd’hui
Assez de pain pour nos amis.

Pardonne-nous tous nos péchés ;
Nous t’avons souvent offensé.
Pardonne-nous tous nos péchés ;
Toi qui nous as toujours aimés.

Que ton amour habite en nous ;
Il est plus fort que nos malheurs.
Que ton amour habite en nous ;
Tu es plus grand que notre cœur.




À voir aussi

Lectures oecuméniques: Vie et destin de Jésus de Nazareth

Jésus est à la mode. Historiens, écrivains, cinéastes tentent de percer le mystère : qui était l’homme de Nazareth ? A-t-il eu un père ? Qu’ambitionnait-il ? Pourquoi est-il mort ? Dans...

Lire l'article
Dimanche 24 mai - La communauté (dé)confinée en attente
La Pandémie du COVID19 invite a encore plus de solidarité
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.