Covid19 news de la vallée: Une équipe héroïque au centre de santé infirmier de Munster


Alexandra Breukink
23 Mar 2020

Le 23 Mar 2020 - 16:57

Au centre de santé infirmier de Munster, une équipe de 9 infirmières et 2 secrétaires se bat depuis 2 semaines pour assurer le mieux possible les soins à domicile dans des conditions extrêmement difficiles: manque cruel de masques, de gants, de blouses de protection. 

Il a fallu s’adapter en modifiant les tournées et les heures habituelles de passage. Merci à tous nos patients  et à leurs familles de faire preuve de flexibilité. Nos infirmières sont totalement investies, elles ne vous oublient pas.
Merci aux entreprises et aux personnes physiques qui nous ont déposé des masques et du matériel de protection. Merci aux couturières qui ont confectionné des masques en tissu. 
Merci aux membres de l’association qui nous apportent un soutien moral et financier. Cette solidarité est essentielle pour continuer à soulager toutes celles et tous ceux qui souffrent de la maladie.

Christian Weick
Président, AOPP-Centre de Santé Infirmier de Munster
Tél: +33 622 23 42 61


Chères sœurs et frères en Jésus-Christ, 

Chers.ères amis et membres des paroisses protestantes de l’Inspection de Colmar 

Toi et les tiens, comment te/vous portez-vous en ce début de semaine ? 

C’est vers chacune et chacun d’entre vous et vos familles que vont mes pensées et prières au quotidien. Depuis une semaine nous expérimentons une vie réappropriée en tension entre installation et dérangement, inconfort et adaptation. Nous essayons de donner un peu de normalité à ce temps, hors du temps ordinaire. J’ai le sentiment que notre rapport à l’espace vol en éclat bien plus qu’il n’est confiné. Merci pour la belle et riche diversité des propositions, partages, initiatives, réflexions, échanges, paroles sérieuses, mots décalés, prières, expressions de fraternité, sourire, temps d’élévation… que vous proposez et alimentez. Il n’est pas interdit d’y voir la manifestation de nouveaux visages de l’Eglise ! Je pensais avoir du temps pour ranger, classer, trier, méditer, mais il n’en est rien. Mon téléphone et ma connexion Skype, les notifications de mes applications préférées captivent mon attention en continue. Mon désir, mon besoin d’entendre le son de la voix de mes proches, mes amis, mes collègues y est pour beaucoup, sans oublier une disponibilité et écoute aux appels de personnes connues ou inconnues partageant un ressenti et en recherche d’espace. L’absence de cultes dans nos églises, je veux dire par là, l’impossibilité de nous rassembler physiquement dans un même espace nous ferait-il entrer dans l’air de la dématérialisation et l’hypermédiatisation du cultuel ? Ce changement de paradigme conduit à un bouleversement de notre compréhension de ce qui fait le cœur de notre communion. Le slogan de nos amis d’outre-Rhin « 7 Wochen ohne » prend un sens très particuliers « Des semaines sans rencontrer physiquement mes sœurs et frères dans la foi ? » Comme vous ? je suis curieux de lectures et réflexions qui tentent de décrypter le caractère singulier de ce Carême imposé. Nous n’en mesurons pas encore les conséquences psychiques et relationnelles. Pour nous aussi, ses implications théologiques, spirituelles, ecclésiologiques et communautaires. Le sage ecclésiaste nous rappelle qu’il y a un temps pour chaque chose sous le soleil. Invariablement, il est là, fidèle chaque matin, présent même lorsqu’absent à nos yeux. C’est ce que nous nous efforçons de témoigner, de formuler, de partager derrière nos écrans et par le virtuelle réalité des conversations WhatsApp, Skype, les méditations, les instants communions, des cultes, autres initiatives… comme par ce « simple » appel téléphonique qui prend des couleurs et des saveurs oubliées. Union des Eglises protestantes d’Alsace et de Lorraine Inspection de Colmar Chères sœurs et frères dans la foi. Que de changements. Depuis 2 ans nous tournions autour. Nous en parlions, nous l’espérions et le craignions. Simple principe de réalité, il s’impose en ce temps, hors du temps ordinaire. Nous verrons bien ce qu’il en sera après… Le passé reprendra-t-il ses droits ? Un monde nouveau se lèvera-t-il ? Si oui, nous savons qu’il passera par nos cœurs et nos mains ! Nous savons qu’au cœur de ce temps notre rôle est de témoigner que le soleil de l’amour du Père se lève chaque matin sur le monde et sur l’humanité. Nous attestons que chacune /chacun est accueilli au cœur de l’arc-en-ciel de la tendresse de Dieu. Merci, à vous les héros du quotidien que nous portons dans nos prières et notre fraternité. Vous les soignants qui vous dévouez corps et âme au soin des malades et payez un lourd tribut. Nos applaudissements quotidiens ne sauront exprimer toute notre reconnaissance. Vous les employés de commerces ou chargé de les approvisionner. Vous membres du personnel des maisons de retraite, aides à domiciles et toutes les personnes disponibles aux autres. A l’image des couleurs de la tendresse de Dieu, notre fraternité n’a pas fini de se déployer ! 

Pour ouvrir cette semaine, voilà quelques mots empruntés à Marie Laure Choplin dans : Un cœur sans rempart 

Donnons-nous à rencontrer. Offrons à son Amour nos jardins, nos terrains vagues, nos châteaux, nos océans et tous les lieux que nous ignorons de nous-mêmes, Et ceux qui nous effraient, et ceux aussi que nous avons rayés de nos cartes… 

Ouvrons nos coffres et déplions les voiles de notre vie, en grand, suspendons-les, accrochons-les, trouvons un moyen, plusieurs, recommençons, débrouillons-nous,… sortons enfin de l’ombre puisque c’est maintenant, le moment. Partons en grand. 

Offrons tous les paysages de notre vie au souffle de Dieu, Qu’il nous emmène, que ce soit sa Vie notre voyage, Sa si grande vie, sa vie si vraie. Sa vie vivante ! 

Ma sœur, mon frère, Que chaque matin le soleil du ressuscité se lève sur toi et les tiens. Qu’en toi et dans la vie des tiens, la brise de l’Esprit renouvelle la confiance et l’espérance. Qu’à travers toi et les tiens avec les tiens, la tendresse du Père se fraye un chemin. Fraternellement en Jésus-Christ 

Pasteur Marc Fritsch Inspection et paroisse Protestante de Colmar 20, rue d’Ostheim 68000 COLMAR 00333 89 41 59 42




Lettre pastorale du 23 mars 2029



À voir aussi

Le groupe de Sophrologie

Vous êtes, ou vous avez été atteint(e) d’un cancer ou d'une autre pathologie Vous traversez une épreuve douloureuse et difficile à vivre Vous cherchez des outils pour mieux vivre...

Lire l'article
Le groupe de chant consistorial

Le groupe de chant propose des chansons chrétiennes actuelles. Les répétitions ont lieu le jeudi de 19h15 à 20h30 au Foyer Emmaüs, 1 chemin du...

Lire l'article
Prier ensemble le Notre Père ce mercredi 25 mars à 12h
Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.